Déclaration d’Oxfam à propos du cessez-le-feu en Territoire palestinien occupé et en Israël

21/05/2021

Shane Stevenson, directeur national d'Oxfam pour le territoire palestinien occupé et Israël, a déclaré :

"Deux millions de Palestiniens de Gaza, dont des centaines de milliers d'enfants traumatisés, pourront enfin dormir en toute sécurité cette nuit, après avoir passé 12 nuits consécutives éveillés dans la peur que la prochaine bombe puisse frapper leur maison.

Mais on aurait tort de célébrer ce cessez-le-feu comme une solution.  La fin de cette effroyable effusion de sang et de cette destruction généralisée ne change rien à l'occupation illégale et au déni des droits humains dont les Palestiniens font l'objet quotidiennement. Ce statu quo inhumain et brutal doit cesser une fois pour toutes.

Oxfam appelle toutes les parties à respecter strictement ce cessez-le-feu, et la communauté internationale à tenir Israël et les factions armées de Gaza responsables de toutes les violations commises pendant et avant cette escalade de la violence.  Il doit y avoir une paix juste et durable pour tous les Israéliens et tous les Palestiniens. Les crimes de guerre présumés commis lors de chaque cycle de violence doivent faire l'objet d'une enquête et de poursuites.   

Il doit y avoir une paix juste et durable pour tous les Israéliens et tous les Palestiniens. Les crimes de guerre présumés commis lors de chaque cycle de violence, par toutes les parties, doivent faire l'objet d'une enquête et de poursuites devant la Cour pénale internationale.

Ce doit être la dernière fois que les Palestiniens de Gaza sont contraints d'entreprendre à nouveau le lent et douloureux processus de reconstruction de leurs maisons, de leurs vies et de leurs moyens de subsistance anéantis. L'aide humanitaire qui a été refusée à Gaza jusqu'à présent doit être autorisée à entrer immédiatement afin qu'Oxfam et les autres organisations humanitaires puissent estimer l'ampleur des besoins et atteindre les personnes qui ont désespérément besoin de soutien.

De nombreuses agences humanitaires, dont Oxfam, sont soutenues par des gouvernements et des donateurs du monde entier pour travailler avec les Palestiniens à la reconstruction après chaque cycle de violence, pour ensuite assister à la destruction de ces efforts collectifs. Ce cycle de guerre suivi de promesses d'aide humanitaire ne pourra être brisé que par des actions concrètes et significatives entreprises par la communauté internationale pour mettre fin à cette occupation brutale et prolongée, y compris le siège qui étouffe la bande de Gaza depuis 14 ans".

 Notes aux rédactions

  • Oxfam Belgique a lancé un appel aux dons afin de participer aux efforts de reconstruction et à la distribution d'une aide humanitaire à Gaza.  
  • Oxfam est en train de se préparer à déployer son aide humanitaire à Gaza et va approvisionner la population en eau potable, distribuer de la nourriture et des articles ménagers essentiels aux personnes qui ont perdu leur maison ou leurs revenus, remettre en état les réseaux d’approvisionnement en eau détruits par les bombardements et fournir des kits d’hygiène pour éviter une propagation du coronavirus à Gaza où seulement 1,7% de la population a été vaccinée.
Urgence: 

Contact us

Presse francophone
Sotiris Gassialis
0494/13.56.78
sotiris.gassialis@oxfam.org

Presse néerlandophone
Belinda Torres Leclercq
0472/55.34.43
belinda.torres-leclercq@oxfam.org

Follow us

OH-magazine
Abonnez-vous au magazine trimestriel d’Oxfam-Solidarité. Envoyez-nous un mail à
oh-magazine@oxfamsol.be.

Twitter
Suivez-nous sur Twitter.