Say yes to Second Hand September

27/07/2021

Chaque année, des millions de vêtements se retrouvent à la poubelle dans le monde et en Belgique. La fast fashion met la pression sur notre planète et les gens qui y habitent. Une situation plus que préoccupante.

Heureusement, vous pouvez agir en participant à Second Hand September ! Besoin de vêtements en septembre ? Choisissez la seconde main et donnez une nouvelle vie aux pulls, pantalons et autres.

Pour y participer, rendez-vous dans un de nos 20 magasins de seconde main. Vous y trouverez des vêtements de qualité, mais aussi des chaussures, des accessoires, des sacs à main et bien plus encore.

Comment participer ?

Étape 1:
Visitez le magasin de seconde main Oxfam le plus proche de chez vous, et dénichez la perle rare.

Étape 2:
Partagez votre trouvaille sur les réseaux sociaux avec #SecondHandSeptember, et tagguez @oxfam.be.

Étape 3:
Identifiez vos ami.e.s et invitez-les à participer !

La fast fassion met notre planète sous pression

L’industrie de la mode ne vient pas forcément à l’esprit quand il s’agit d’identifier les gros pollueurs ou les secteurs dommageables pour le climat. Et pourtant, la fast fashion repose sur une production de masse, avec tous les inconvénients pour la planète que cela entraîne.

Saviez-vous qu’elle produit à elle seule 20 % des eaux usagées dans le monde ? Et qu’elle est responsable de 10 % du total des émission de CO2 et de 8 % des émissions de gaz à effet de serre ?

Selon les Nations-Unies*, l’industrie textile produit plus de CO2 que l’ensemble des transports internationaux aériens et maritimes combinés. Seule l’industrie pétrolière pollue plus que le secteur du textile.

Les ouvriers du textile travaillent dans des conditions pénibles

De plus, de nombreux vêtements sont fabriqués par des ouvriers et ouvrières sous-payé.e.s et travaillant dans de très mauvaises conditions. Le salaire d’une ouvrière au Bangladesh devrait par exemple être 4,5 fois plus élevé pour lui permettre de mener une vie décente. Et 9 fois plus élevé si elle a une famille à nourrir. L’industrie textile est le second secteur le plus à risque d’esclavagisme moderne.

Les Belges sont les plus grands jeteurs de textile d’Europe

Selon Labfresh, 170.000 tonnes de vêtements - soit l’équivalent de 4.000 camions-bennes ou de 71 fois le poids de l’Atomium – se retrouvent à la poubelle chaque année en Belgique. Cela fait des Belges les plus grands jeteurs de textile d’Europe. En moyenne, c’est environ 60 pièces, soit près de 15 kg, qui sont jetées par personne. Ce gâchis incroyable se fait aux dépens de notre planète, avec des conséquences directes sur le climat et sur les conditions de vie de millions de personnes. De plus, ce sont les personnes les plus vulnérables de la planète qui payent le prix de ce système (inondations, sécheresses, etc.), alors qu’elles en sont le moins responsables.

La bonne nouvelle est que nous sommes aussi en tête en matière de recyclage. En moyenne, le Belge donne 16,7 kg de vêtements par an, principalement via des bulles à vêtements. Près de 92 % de ceux-ci trouvent une nouvelle vie via la seconde main ou le recyclage. Nous donnons donc plus que nous jetons.

Un vêtement met près de 200 ans à se dégrader dans la nature !

Le jeans, un assoiffé insatiable

20.000 litres d’eau sont utilisés pour produire un jeans et un T-shirt ! C’est la quantité nécessaire pour produire le coton et parvenir aux produits finis. Il vous faudrait plus de 13 ans pour boire une telle quantité, à raison de 4 litres par jour.

Des millions de jeans sont achetés chaque année en Belgique. Imaginez la quantité d’eau que cela représente, alors que des millions de personnes n’ont pas ou peu accès à une eau propre et potable… Pouvons-nous continuer ainsi ?

En choisissant d’acheter des vêtements de seconde main durant un mois, vous faites un geste dans la bonne direction et réduisez le gaspillage d’eau. Vous êtes sur la bonne voie pour aider la planète et des millions de personnes.

Chaque année, les Belges jettent 170.000 tonnes de textile

  • Nous jettons chaque année l'équivalent du poids de 71 Atomiums en textile
  • Il faudrait plus de 13 ans pour boire la quantité d'eau nécessaire à la fabrication d'1 T-shirt et 1 jeans
  • Les Belges donnent plus de vêtements qu'ils n'en jettent
  • 90% des vêtements donnés en Belgique obtiennent une nouvelle vie

Vous pouvez aussi donner vos affaires

Les vêtements qui sommeillent dans votre garde-robe ont plus de valeur que vous ne pensez. En évitant de les jeter, vous contribuez à réduire la pollution. Et grâce aux bénéfices de leur revente, nous récoltons des fonds essentiels pour nos projets. Vous nous aidez ainsi à lutter contre les inégalités et pour plus de justice économique.

Faire du shopping avec style

Nous sélectionnons avec attention les vêtements et objets vendus dans nos magasins de seconde main afin d’assurer leur qualité. Le choix est vaste et vous trouverez forcément des pièces à votre goût.

Oxfam seconde main = style durable à prix doux

*Données reprise de la « Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques »