Alimentation

Près de 805 millions de personnes - 1 sur 9 – vont dormir l'estomac vide. Les trois quarts des personnes qui souffrent de la faim vivent dans les campagnes, et produisent de la nourriture par leur travail. Oxfam plaide pour un autre modèle agricole, familial, basé sur la souveraineté alimentaire.

Avec le soutien de :

  • « Au Burkina Faso, les femmes peules nomades tirent leur revenu principalement de la vente de lait », explique Korotoumou Gariko. Ces femmes ont décidé de se mobiliser, pour protéger le secteur local du lait contre les importations de lait en poudre bon marché. « Avec le soutien d'Oxfam, nous avons créé l'Union des mini laiteries (UMPL-B). Nous avons nos propres produits et nous assurons une meilleure distribution sur le marché local. En tant que membre de l'Union des transformateurs de lait, nous mettons le gouvernement sous pression. Parce qu'il s'agit de notre souveraineté alimentaire et de nos vies ! »

    En lire plus sur
    Burkina Faso
    Alimentation
    UMPL-B
  • Haïti: Veterimed

    « Contribuer au bien-être de ma famille, veiller à ce que mes enfants ne manquent de rien et puissent aller à l’école, voilà ce qui a changé. » Hélène Paul est éleveuse en Haïti. Après le tremblement de terre de janvier 2010, Oxfam a soutenu financièrement le programme « Lèt Agogo », de notre partenaire Veterimed. Hélène a reçu une vache – qu’elle devra céder à un autre agriculteur au bout de 4 ans - pour lui permettre de relancer sa production de lait et de participer au redressement de l’agriculture locale.

    En lire plus sur
    Haiti
    Alimentation
    Veterimed
  • Madame Ho Channao est en train de cueillir du thé dans une plantation biologique à Paksong, au Laos. Elle vend sa récolte directement dans les usines de thé du partenaire d'Oxfam Lao Farmer Products, où les feuilles sont transformées en thé vert certifié équitable. Le thé vert est légèrement fermenté afin de ne garder que la meilleure partie des feuilles. Le thé est ensuite emballé manuellement, ce qui assure des emplois pour beaucoup. Le produit des ventes de thé permet de réaliser des projets sociaux, tels que la construction d'une école primaire.

    En lire plus sur
    Laos
    Alimentation
    ASDSP

86% de la population du Burkina Faso travaille dans l'agriculture. Et pourtant, la sécurité alimentaire de ces paysans n’est pas assurée.

Il faut seulement payer une taxe de 5% pour pouvoir importer du lait en poudre au Burkina Faso. C'est beaucoup trop peu pour protéger les producteurs de lait locaux.

Le défi

Le défi au sujet de l'alimentation

Souvent, ce sont les paysans qui produisent eux-mêmes de la nourriture, qui se retrouvent à souffrir de la faim. Cette situation est inacceptable. La sécurité alimentaire de millions de personnes est menacée : accès limité aux ressources productives, inégalités hommes-femmes, changement climatique, conflits, pratiques commerciales inéquitables…

Que fait Oxfam

Que fait Oxfam au sujet de l'alimentation

N'importe qui, n'importe où dans le monde, a droit à une alimentation suffisante. Oxfam y travaille avec ses partenaires locaux dans des pays en développement. Nous menons des campagnes au niveau mondial pour modifier le système alimentaire actuel et convaincre les responsables politiques et les grandes entreprises de mener des politiques plus durables. Ensemble, nous pouvons cultiver un monde durable et équitable.

Actu et actions

Communiqués de presse

Korotoumou Gariko

Si une vache au Burkina donne 3 litres de lait par jour et une vache européenne 10 fois plus, comment pouvons-nous être compétitifs sur le marché mondial?

Korotoumou Gariko, Mini-laiterie UMPL-B

En lire plus sur
UMPL-B
Alimentation
Burkina Faso