L’approche d’Oxfam

Ensemble, nous luttons contre l’injustice qu’est la pauvreté. Et il faut une approche innovante, efficace et pragmatique. Une approche qui permette de s'attaquer à la fois aux causes et aux conséquences de la pauvreté sur la vie des populations.

Le pouvoir citoyen contre la pauvreté

Pour Oxfam, le pouvoir de changer les choses se trouve entre les mains des citoyens et des citoyennes. Où qu’ils vivent, ils peuvent changer le monde : que ce soit en faisant pression sur les politiques, en revendiquant leurs droits ensemble, en prenant leur avenir en main ou en consommant de manière plus durable.


Une approche intégrée

L’approche d’Oxfam se base sur 3 piliers, intimement liés :

  • l’aide d’urgence
  • le développement
  • le plaidoyer

Souvent perçues comme trois composantes distinctes, l’aide d’urgence, le développement et le plaidoyer gagnent en efficacité lorsqu’ils sont combinés.

En cas de grave sécheresse par exemple, l’aide d’urgence (distribution de nourriture) n’apportera qu’une réponse à court terme.

Pour avoir un impact sur le long terme, il faut l’accompagner par des programmes de développements structurels, par exemple par la promotion de méthodes agricoles mieux adaptées aux conditions météo extrêmes.

Et pour éviter de nouveaux épisodes de famine, il est crucial d’organiser des réserves alimentaires, mais ce travail doit être fait au niveau d’un pays voire d’une région. Et cela implique donc un travail de plaidoyer politique.


La durabilité

Dans tous les projets d’Oxfam la dimension de durabilité est centrale. Oxfam et ses partenaires tiennent ainsi compte des conséquences de leurs activités tant sur les individus, que sur l’économie et l’environnement.

De même, au sein des bureaux belges d’Oxfam à Molenbeek-Saint-Jean, tous les collaborateurs d’Oxfam s’engagent pour une politique environnementale durable. Cela se traduit dans les faits par une adhésion au règlement européen EMAS (Eco-Management and Audit Scheme).

Avec le système EMAS, Oxfam :

  • minimise l'impact environnemental direct de ses activités de bureau (via la réduction de sa consommation d'énergie, de sa consommation en papier, de ses émissions de gaz à effet de serre lors des déplacements et en priorisant les achats durables)
  • collabore à des actions durables de collectes d’affaires et d’ordinateurs de seconde main
  • conscientise ses collaborateurs sur la relation entre développement et environnement
  • travaille à une politique durable dans le secteur informatique
  • mesure l’impact positif sur l’environnement de ses activités de seconde main

EMAS évalue chaque année notre politique, plan d’action, système de monitoring environnemental ainsi que les résultats obtenus. Vous pouvez trouver ici la déclaration environnementale EMAS la plus récente.


L’égalité homme-femme

La discrimination et l’injustice sont les principales causes de la pauvreté dans le monde. Garantir que les femmes et les hommes jouissent des mêmes droits est un principe de base qui guide nos actions.

Les femmes et les filles sont encore bien souvent opprimées. C’est pourquoi nos projets font attention à les aider à s’exprimer, à demander plus de justice et à affirmer leur leadership. En effet, renforcer leur pouvoir de décision est l’un des principaux moteurs du développement humain.

Oxfam-Solidarité travaille également à la lutte contre la violence faite aux femmes et fait un travail de plaidoyer politique au niveau des autorités nationales, européennes et internationales.


Le travail en réseau

Afin d’optimiser son efficacité, Oxfam a également tissé de nombreux liens avec d’autres organisations belges ou internationales et s’inscrit donc dans un grand nombre de réseaux et d’alliances. Une manière d’accroître son poids dans les discussions politiques notamment.